Rénovation énergétique de l'habitat - Programme DEPAR
8 mars

PLUS LOIN DANS LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE AVEC DEPAR

+ -
La rénovation énergétique de l’habitat représente un enjeu essentiel dans la lutte contre le changement climatique. Depuis la loi de 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, des objectifs ambitieux ont été assignés aux collectivités. Avec le dispositif « Diagnostics Énergétiques pour Accompagner la Rénovation » (DEPAR), La Poste les aide à déployer leur politique publique en incitant les propriétaires à rénover leur logement. Chartres métropole a testé cette solution globale et innovante.

Avec un objectif de 500 000 logements rénovés chaque année dont la moitié occupée par des ménages aux revenus modestes, les territoires ont un défi majeur à relever à court et moyen termes1 et doivent mener des politiques adaptées. Validé par l’État et cofinancé par les énergéticiens au travers des certificats d’économies d’énergie (CEE), le dispositif DEPAR, lancé en 2016, a pour but de sensibiliser les propriétaires de logements individuels ayant des revenus modestes aux économies d’énergie.

Première étape : l’identification des zones à cibler sur le territoire au moyen d’un outil de cartographie et de critères bien définis2 et l’envoi d’un courrier pour présenter le dispositif et annoncer le passage du facteur. Dans un deuxième temps, le facteur, à l’occasion de sa tournée, rencontre les habitants concernés et, à l’aide d’un questionnaire, vérifie avec chaque propriétaire qu’il est bien éligible au dispositif. Un rendez-vous avec un expert technique lui est ensuite proposé. À l’occasion de cette visite, souvent opérée par SOliHA avec qui La Poste a signé un partenariat, l’expert apporte des conseils personnalisés pour réduire la consommation énergétique dans le logement, remet et installe un kit d’économie d’énergie (ampoule, mousseur, pommeau de douche) et réalise un diagnostic énergétique.

Un projet de rénovation, intégrant des données techniques et financières, est également élaboré pour orienter le ménage vers les acteurs de la rénovation énergétique.

Un outil de communication performant

Chartres métropole est la première collectivité locale à avoir adopté DEPAR. En 2017-2018, les facteurs ont sensibilisé plusieurs milliers de ménages dans une cinquantaine de communes du territoire identifiées comme prioritaires, 184 diagnostics ont été réalisés avec à la clé presque 25 dossiers de demande déposés auprès de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). En 2019, le dispositif sera poursuivi et étendu aux autres communes de l’agglomération. « C’est un outil innovant et efficace qui correspond parfaitement à nos besoins. Il est venu à point nommé compléter nos supports de communication existants, le magazine mensuel et la plateforme territoriale de rénovation énergétique (PTRE) », explique Élisabeth Fromont, vice-présidente déléguée à la politique de l’habitat. « Grâce à DEPAR, il est possible de toucher des populations peu mobiles, les personnes âgées notamment, et éloignées de l’information. »

Le facteur, acteur de confiance

Clé de voûte de ce dispositif : le facteur et la confiance qu’il inspire aux habitants.

« Les gens sont sollicités quotidiennement pour des propositions de travaux, souvent de façon intempestive. Le facteur les sécurise, car ils le connaissent et le voient tous les jours. Ils lui posent facilement leurs questions. Le contact humain facilite la démarche », ajoute Élisabeth Fromont. Ce facteur clé concerne aussi l’aspect social du dispositif. « Il est essentiel d’aller à la rencontre des personnes en situation de fragilité, car elles n’ont pas connaissance des aides dont elles peuvent bénéficier. » Un service de proximité pour la population, à coûts maîtrisés pour les collectivités, encore plus avantageux financièrement en 20193. « DEPAR représente un vrai plus pour la réussite des politiques territoriales », conclut Élizabeth Fromont.

 

1. Objectifs confirmés par le grand plan d’investissement 2018-2022 et par le plan de rénovation énergétique qui vise la neutralité carbone en 2050.
2. Sont concernés les propriétaires aux revenus modestes, occupants de maisons individuelles de plus de 15 ans.
3. À compter du 1er janvier 2019, le reste à charge pour la collectivité est de 74,23 € HT par diagnostic énergétique réalisé (contre 202,2 € HT en 2018).
#Loi de transition énergétique #Programme DEPAR #Rénovation énergétique de l'habitat

Nos lecteurs ont aussi aimé

Proxi equip PLV, l’installation de vos PLV par le facteur

Les lauréats des Trophées du Média Courrier 2018

La Poste Solutions Business organisait le mois dernier la 8e édition des Trophées du Média Courrier à

Dreux redynamise son commerce de proximité

Pour redynamiser son bassin de vie et son commerce de centre-ville, la ville de Dreux va expérimenter une plateforme omnicanal de services aux

Découvrez La Poste Solutions Business, la marque de La Poste au service de votre business !