magazine papier
22 juillet

Du web au magazine papier

+ -
“ Aujourd’hui, pour toucher vos cibles, c’est internet, les réseaux sociaux… ” Ah bon ? Pourtant, Airbnb, Uber, Netflix et Facebook ont choisi la stratégie du print. Avec de beaux magazines en papier. Explications.

Wide, Netflix voit l’influence sur papier glacé

Avec 700 nouveaux programmes sortis en 2018 et 139 millions d’abonnés payants dans le monde entier, Netflix n’a plus besoin de démontrer son succès commercial. Mais, lorsqu’il s’agit d’estime, le leader mondial du streaming n’hésite pas à quitter son cocon numérique pour s’aventurer sur le terrain du print.
La problématique : valoriser son rôle dans la production audiovisuelle et obtenir la reconnaissance d’Hollywood. La solution : un magazine, Wide, pour mettre ses productions sur papier glacé. On n’est jamais si bien servi que par soi-même… surtout à l’approche des Emmy Awards 2019, une récompense gage de qualité pour ses abonnés fans de séries.

Quand Airbnb devient un vrai média

Des millions d’hôtes, des milliards de données issues des recherches sur son site : Airbnb était assis sur une mine d’or. Lorsque la plateforme de réservation a voulu l’exploiter, elle a pensé à un support qui se garde, avec une dimension qualitative. Et Airbnbmag est né. Un magazine capable de faire vivre des expériences authentiques, riche en conseils de baroudeurs, sur les destinations les plus sollicitées. Petite particularité : ce magazine est payant. Réalisé en collaboration avec Hearst, un grand éditeur de magazines américains (Cosmopolitan, Marie Claire, Elle…), Airbnbmag est vendu 3,99$ en kiosque aux États-Unis et au Canada.
Tiré à 350 000 exemplaires, le magazine contient également 45 pages de publicité. Ou quand, avec le print, la marque devient vraiment un média.

Facebook publie Grow pour travailler son image de marque

Si le service marketing de Facebook se défend d’avoir créé un média, le magazine Grow, édité par le réseau social de Mark Zuckerberg depuis juin 2018, y ressemble pourtant bien : portraits, interviews d’entrepreneurs, articles de fond… le magazine est même chapeauté par une ancienne rédactrice en chef de Condé Nast. L’objectif annoncé par le réseau social : diffuser sa stratégie marketing auprès de ses partenaires. Mais, habilement distribué dans des lieux très bien fréquentés, le magazine à la maquette soignée et imprimé sur un papier très quali a aussi une autre vertu. Faire monter en gamme, auprès des décideurs, une marque dans la tourmente après le scandale Cambridge Analytica.

Momentum : Uber fédère

ses chauffeurs avec un mag Dès 2015, déjà, Uber avait choisi la solution papier pour fédérer ses chauffeurs et les sensibiliser aux questions d’amélioration de service. Baptisé du même nom que le programme d’avantages pour les chauffeurs les mieux notés, Momentum vante les succès de l’entreprise pour mieux les partager avec ses pilotes.
Dans le chemin de fer, une foultitude d’autres contenus générateurs de sentiment d’appartenance : des bons plans pour manger sur le pouce entre deux courses, des conseils concrets pour « trouver des toilettes rapidement ». La culture corporate mérite mieux qu’un push !

#Magazine

découvrez
le dernier numéro du magazine

La Poste Solutions Business

visualiser en ligne télécharger le pdf

Nos lecteurs ont aussi aimé

Proxi equip PLV, l’installation de vos PLV par le facteur

Les lauréats des Trophées du Média Courrier 2018

La Poste Solutions Business organisait le mois dernier la 8e édition des Trophées du Média Courrier à

Dreux redynamise son commerce de proximité

Pour redynamiser son bassin de vie et son commerce de centre-ville, la ville de Dreux va expérimenter une plateforme omnicanal de services aux

Découvrez La Poste Solutions Business, la marque de La Poste au service de votre business !